Benkhaldoun2

ZOUHAIR BENKHALDOUN

Zouhair Benkhaldoun est titulaire d'un doctorat en astrophysique de l'université de Nice Sophia Antipolis, en France, et de l'université Cadi Ayyad de Marrakech, au Maroc. Il est également docteur en énergétique de l'université de Marseille, en France.

En 1985, il a fondé, avec trois autres chercheurs, le premier laboratoire de recherche en astrophysique au Maroc, au Centre national pour la recherche scientifique et technique de Rabat. Il a rejoint l'université de Marrakech en 1992 et a fondé, avec 5 autres chercheurs, le laboratoire de physique et d'astrophysique des hautes énergies, en 1999. Il a travaillé à la création du premier observatoire astronomique professionnel au Maroc, sur le site d'Oukaimeden, qui a été inauguré en 2007. Il en a été le directeur depuis lors.

Il a créé, avec un groupe de passionnés, l'Association d'Astronomie Amateur de Marrakech (3AM), association culturelle visant à promouvoir l'astronomie et la science spatiale auprès du grand public.

Ses travaux de recherche ont permis au Maroc d'être sélectionné pour la campagne du projet E-ELT. Il a mené ce projet dans le cadre du programme européen FP6 avec le soutien de l'Académie Hassan II des sciences et techniques.

Il est président du comité national pour l'astronomie au Maroc. Il vient d'être élu président de l'Arab Astronomical Society, association professionnelle nouvellement créée (décembre 2016) et travaillant à la promotion de la recherche scientifique en astrophysique dans les pays arabes. Il dirige un ambitieux projet de création d'un télescope de 2 mètres de diamètre au Maroc.

De plus, il est l'auteur de plus d'une centaine d'articles et de communications scientifiques. En reconnaissance de son implication dans le domaine de l'astronomie, l'Union astronomique internationale (UAI) a donné son nom à l'astéroïde 133892 Benkhaldoun (2004 RN8). Il fait partie de l'équipe de recherche qui vient de découvrir le système d'exoplanètes le plus important à ce jour (http://www.trappist.one/).

Prix ​​et distinctions:
- en 2008, prix du meilleur programme franco-marocain intitulé "Action Integrée Inter-universitaire" pour les 25 ans d'existence de ce programme.
- en 2009, prix de la deuxième meilleure structure de recherche de l'université Cadi Ayyad pour le laboratoire d'astrophysique et de physique des hautes énergies qu'il dirige de 1999 à 2010. - figure dans l'édition 2010 du magazine «Maroc Business Intelligence».

0
0
0
s2smodern